Archives du mot-clé mémoire

Hagiographies de saints-rois éthiopiens

Hagiographies de saints-rois éthiopiens, histoire des Zagwé et les échanges entre oralité et écriture entre les XVe et XVIIIe siècles

Marie Laure Dérat (CNRS-IMAf)

La dynastie des rois Zagwé, qui règne du XIe au XIIIe siècle sur le royaume chrétien d’Éthiopie, a donné naissance à des saints-rois, vénérés au travers de récits hagiographiques rédigés en ge’ez à partir du XVe siècle et jusqu’au XXe siècle. Ces textes témoignent à la fois d’emprunts incessants aux premières hagiographies pour rédiger les textes ultérieurs et d’une stratification de la mémoire concernant les rois-saints. Cette stratification ne peut s’analyser sans recourir à l’étude des échanges entre oralité et écriture sur toute la période. Cette communication visera donc à mesurer la part de l’oralité dans les hagiographies des saints, la méthodologie employée par les hagiographes pour écrire les Vies des saints-rois, et les transformations de cette écriture sur le temps long, en lien avec l’évolution de la mémoire et de l’oralité.

Télécharger le fichier son ici:

http://www.audiomack.com/song/elenavezz/marie-laure-derat

Secrets, chuchotements, et mensonges, Soudan, XXe siècle

Secrets, chuchotements, et mensonges : les archives qui racontent mal (Soudan, XXe siècle)

Elena Vezzadini (Université de Bergen/IMAf)

Cette présentation explorera la valeur heuristique des contradictions, erreurs, et mensonges dans les récits historiques. À travers l’exemple des récits d’histoire orale et des sources écrites soudanaises publiées ou recueillies dès les années 1940 à propos de la Révolution de 1924 au Soudan, je m’interrogerai sur ce que j’appelle la « géographie de la mémoire » de 1924. La configuration des récits mémoriels, marqués par des contradictions flagrantes, éclaire d’abord des aspects peu connus des événements de 1924, le traumatisme généré par la suppression du mouvement nationaliste, les conflits sociaux que cette suppression a causé, et enfin les batailles à propos de la légitimité du récit historique.

Les archives-hors-les-murs de Zanzibar

Quand les matériaux du passé alimentent le combat politique : les archives-hors-les-murs de Zanzibar

Marie-Aude Fouéré (EHESS)

On s’intéresse aux archives comme outils pour l’action politique. La saisie ordinaire des matériaux du passé sert la production de récits historico-mémoriels ; ces récits sont arrimés à des enjeux qui associent représentations du collectif et capture du pouvoir. Cette approche anthropologique délaisse la figure de l’historien face à ses sources, au profit des acteurs sociaux non savants et de leurs usages vernaculaires. Le cas de l’archipel de Zanzibar sera étudié, où les archives sont mises au service de la production d’imaginaires de la nation – et visent in fine à transformer le jeu politique.