Archives du mot-clé sources locales

Migrations et environnement dans la région du Lac Albert

Migrations et environnement dans la région du Lac Albert (Ouganda) : Comment des informations localisées (recensements, presse, enquêtes de terrain) mettent en lumière les transformations en cours

Valérie Golaz (INED-CEPED) et Claire Médard (IRD-URMIS)

Cette étude se rattache à une recherche collaborative et pluridisciplinaire sur les mobilités et l’accès aux ressources dans la région du lac Albert, à la frontière de l’Ouganda et de la RDC, à l’aube de la production pétrolière. Dans cette perspective, l’ambition de cette recherche est de mettre en lumière des continuités et des ruptures politiques, économiques, démographiques et sociales.  En complément des enquêtes menées dans ce cadre avec une approche qualitative, nous avons explorés plusieurs filons et sources documentaires : presse et recensements, à la recherche d’une information très localisée sur la population et l’environnement, les dynamiques de fronts pionniers et la déforestation. Notre parti pris méthodologique est de varier les sources pour produire différents niveaux d’analyse et pour combiner les approches. La première réalisation a été la cartographie précise des densités de population et son évolution. Celle-ci a permis de dresser un état des lieux, de faire apparaître la variété des situations locales et de dessiner des tendances. La deuxième approche consiste à choisir des études de cas précis pour  évoquer les acteurs et les stratégies qui font et défont ces situations, confortent ou contredisent ces tendances.

Télécharger le fichier son ici

http://www.audiomack.com/embed4-large/elenavezz/claire-medar-valrie-golaz

L’histoire de l’Ouganda ancien entre oral et écrit

L’histoire de l’Ouganda ancien entre oral et écrit

Henri Médard (IMAf-Université Aix-Marseille)

Une part importante de la réflexion sur l’histoire de l’Ouganda, avant les bouleversements coloniaux, a porté sur le passage de l’oral à l’écrit. La conversion aux religions du livre et les enjeux politiques coloniaux ont abouti à une réécriture et une relecture de l’histoire plus ancienne par les érudits locaux. Le travail d’adaptation du passé aux gouts et aux enjeux plus contemporains  ne s’arrête pas avec la première mise par écrit. Tout au long du 20e siècle et aujourd’hui encore cohabitent une histoire orale mise par écrit et une histoire écrite mise à l’oral. Les échanges, la circulation et les oppositions entre l’oral et l’écrit sont intenses.  Nous aborderons, à partir d’exemple, les dynamiques de réécriture de l’histoire depuis nos jours jusqu’au XVIIIe siècle.

Télécharger le fichier ici:

http://www.audiomack.com/song/elenavezz/henri-medard